2018 est là : bilan écologique des fêtes de fin d’année

2018 est là : bilan écologique des fêtes de fin d’année

bilan écologique "au pied du sapin"
Au pied du sapin, des sacs cadeaux réutilisables, des papiers et bolducs de récupération et de la ficelle…

Ca y est, nous attaquons de pied ferme une nouvelle année. Et il est temps de dresser un petit bilan écologique de ces fêtes…

Au niveau des repas :

De ce côté-ci, le bilan écologique est plutôt bon. Les produits étaient, pour l’essentiel, locaux et de bonne qualité. Ils venaient de petits commerçants : le boucher pour la viande, le primeur pour la salade et les clémentines, le marché et en direct de la ferme pour le fromage (hé oui, mes parents habitent un village de montagne et à chaque repas de famille, ils sont désignés d’avance pour apporter le fromage ! Pratique non ?), le potager de Papy pour les légumes (cardons et pommes de terre), et un dessert fait-maison par une cousine qui s’éclate en pâtisserie… Au final, très peu de déchets : un sachet de champignons surgelés et une boite de conserve pour les marrons…pour 15 personnes !

Bien sûr, sur la table, une jolie nappe blanche et des serviettes assorties en tissu. Pour la décoration de la table, j’ai demandé à mes parents de me découper des rondelles de bois que j’ai poncées puis huilées pour faire des dessous de plat et des dessous de bouteilles. J’ai simplement complété avec des petites branches de houx achetées sur le marché. Je n’ai pas eu le temps de faire plus… mais c’était suffisant !

Une table de noël à la déco simple et naturelle

Au niveau des cadeaux

Côté cadeaux, le bilan écologique est là aussi plutôt bon. Nous n’avons pas eu droit aux gadgets qui font sons et lumières en même temps et autres jouets « jetables », c’est déjà bien. Les seuls déchets que nous avons eus sont les films plastiques des jeux de société et des coffrets créatifs de ma plus grande fille et les boites en carton des Sylvanian families de la petite dernière.

En ce qui concerne les cadeaux des adultes, je trouve que nous sommes en grand progrès cette année : notre entourage a, je pense, compris notre démarche écologique et nous avons reçu des cadeaux utiles : Une veste bien chaude, un bol et un sac à main fait main et en France pour moi, une cafetière à piston et de bons après-ski pour monsieur… Et pour nos proches, nous leur avons offert du foie gras maison !

Au niveau des emballages

Pour ce poste, le bilan écologique n’est pas bon. J’ai eu beau faire personnellement des efforts, j’ai rempli un plein sac poubelle avec des papiers cadeaux.

Pour les cadeaux que j’ai emballés, j’ai fait du presque« zéro déchet » : réutilisation de jolis sacs cadeaux, de boites que j’ai customisées avec du papier de récupération et des bolducs de l’an passé, et du papier recyclé qui remplit souvent les colis que l’on reçoit. Pour fermer tout ça, de la ficelle, des points de colle si besoin. J’admets que cela peut faire avare vu de l’extérieur mais en expliquant la démarche, mes proches ne se sont pas formalisés.

Pour les cadeaux reçus, en revanche, ça été une valse de papiers de toutes les couleurs et souvent  non recyclables. Le repas a commencé en ouvrant des Christmas crackers amenés par ma sœur. Ce sont des sortes cylindres qui font éclater un pétard quand on les ouvre et qui contiennent divers petits objets (une blague, un chapeau en papier, une breloque…). Nous étions 15 et nous avons donc rempli la poubelle de 15 cylindres en carton et plastique non recyclable. Puis avec l’ouverture des cadeaux amenés par les convives, les papiers se sont accumulés… et la poubelle s’est remplie. Avant de la remplir, j’ai quand même récupéré ce qui peut resservir et notamment les sacs cadeaux, les bolducs et les papiers métallisés non déchirés – je les réutiliserai l’an prochain !

Encore des efforts à faire…

En conclusion, malgré un bilan écologique positif pour le repas et les cadeaux, il reste beaucoup d’efforts à faire pour ce qui est des emballages. Pour l’an prochain, j’aimerai suggérer à mon entourage de privilégier les sacs cadeaux (je ne leur demande pas de faire comme moi avec du papier brun destiné à la poubelle) mais je crains que cela soit mal pris… Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment faites-vous pour diminuer la taille de votre poubelle pendant ces périodes fastes ?

 

Cet article vous a plu, alors partagez-le...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *